Ramonage chaudière à gaz : pourquoi et combien ça coûte?

Étant une obligation légale, le ramonage c’est avant tout une question de sécurité qui permet de protéger et préserver vos biens. Il vient d’améliorer le fonctionnement de vos équipements et particulièrement les chaudières à gaz. 

Zoom sur les raisons et le coût d’un ramonage.

Pourquoi réaliser un ramonage chaudière à gaz ? Est-il obligatoire ? 

Le ramonage d’une chaudière gaz est une opération qui permet à l’amélioration du tirage de l’installation de votre équipement, en limitant l’encrassement du conduit d’évacuation occasionné par l’accumulation des dépôts de suie, en tenant en considération qu’un tirage mal réalisé peut provoquer une consommation exagérée et, par conséquent, ça engendre un gaspillage du gaz. En fait, un ramonage d’une chaudière à gaz permet de: 

  • Éviter les risques d’incendie dûs  par l’accumulation de suie. 
  • Assurer le bon fonctionnement de l’appareil.
  • Éviter les intoxications par les fumées ne pouvant s’évacuer correctement en cas de rétrécissement du conduit.

Toutes les chaudières à gaz peuvent être ramonées. L’unique cas exceptionnel à la règle est celle dotée d’une ventouse. Cette dernière exige un entretien effectué au moins une fois chaque année, mais pas la réalisation d’un ramonage. En fait, une simple inspection visuelle est largement suffisante à cause de sa haute étanchéité.

La réglementation en vigueur impose un ramonage annuel de sa chaudière à gaz naturel. Cette obligation légale a été mise en place en 2009 et s’impose à la quasi-totalité des appareils, à l’exception des mini-chaudières dont la puissance est moins de 4 kilowatts.

Combien coûte le ramonage chaudière à gaz ? A qui revient la charge ?

Généralement, le ramonage fait partie de l’entretien complet de votre chaudière à gaz. Son coût s’oscille entre 50 et 100 euros. Il dépend principalement des tarifs proposés par le chauffagiste demandé, du modèle d’équipement, des caractéristiques de l’habitation, des éventuels soucis détectés et du temps consacré à l’opération.

Le ramonage d’une chaudière à gaz revient à la personne adaptant le mode de chauffage concerné, c’est par conséquent à lui de trouver le meilleur rapport qualité prix. Sachez que le ramonage est payé par l’utilisateur du chauffage concerné, donc si vous êtes locataire, le ramonage est à votre charge. Et si vous êtes copropriétaire dans un immeuble, l’entretien est à la charge des copropriétaires et divisible selon leur nombre.

Pour ramoner sa chaudière à gaz dans les meilleures conditions, il vaut mieux faire appel à un chauffagiste certifié et bien formé. Lorsque le ramonage est achevé, le ramoneur professionnel doit remettre un certificat de ramonage au propriétaire ou à l’occupant du foyer. Le certificat garanti que le ramonage a bien été effectué. En cas de sinistre dû à un incendie dans son foyer, il devra être présenté et sera utile à son assureur.

La saison du printemps est la période idéale pour ramoner une chaudière à gaz, puisque les conduits ont particulièrement tendance à s’encrasser durant la saison de l’hiver (période de chauffe). Il ne faut jamais hésiter à confier l’opération à un spécialiste dans le domaine afin d’obtenir les meilleurs résultats.

Laisser un commentaire